cartoon porn games
porn cartoon
cartoon porn games

No: 092, Novembre - Kasım - November 2017

Ashkar, Nahan

Rate this item
(0 votes)

nahan-ashkar---biyografik-not-_2

nahan-ashkar---biyografik-not-

Conservatoire supérieur de musique et dance de Cologne

Porector Für interne Kommunication, künstlerische Entwicklung und Auslandsangelegenheiten

(Traduction d’une certification Allemande)

 

Monsieur Nahan est une singularité et « bizarrerie » extraordinaire et un produit exceptionnel. Particulièrement, il est un musicien qui est à prendre très au sérieux. Ses adaptions des œuvres musicales classiques et romantiques montrent un accès très individuel, qui est très différent de la pratique habituelle.

Ses certifications et sa formation montrent qu’il est un professeur exceptionnel de la musique. Ses œuvres musicales sont plutôt tournées vers la tradition indienne et japonaise. Les essayes de combinaison de la musique de la tradition européenne et orientale ou de créer des ouvres nouvelles à été essayé depuis beaucoup de temps, particulièrement aux dernières décennies de ce dernier siècle. Dans le terme “musique mondiale” on trouve beaucoup de publications, a cause de manquements du matérielle nécessaire mais il faut dire qu’ils n’arrivent pas à la qualité des publications de ce que Monsieur Nahan m’a présenté. Il faut dire, que l’accès spirite nous a l’aire un peu étrange, nous les habitants européens centrales. En conséquence nous rejetons personnellement cet accès. Mais il faut aussi dire que pour nous, beaucoup de choses qui nous semblent inhabituelles sont souvent étranges.

Prof. Joachïm Ullrich


Mister Nahan is a singularity and an extraordinary « oddity » and an exceptional product. Particularly, he is a musician who is to be taken very seriously. His adaptations of classical and romantic works prove a very individual access, which is very different to common practise.

His certifications and trainings prove he is an exceptional music professor. His works are turned usually towards Indian and Japanese tradition. Attempts of combinating eastern and western tradition which can be leading to creating new works has been tried for a long time, particularly in the last decades of this passed century. Under the term “world music” we find a lot of publications, because of gear availability issues but it must be said that they do not rise up to the quality of the publications that Mr Nahan has presented to me. Doubtless the spiritual dimension seems strange to us, central Europeans. Consequently; we personally reject this access. But it must also be said, that for us, many things that seem unusual are rendered strange.

Prof. Joachïm Ullrich